Filološki fakultet, 06.04.2020

Nova objava - 06.04.2020 15:23 Les adjectifs qualificatifs



Les adjectifs qualificatifs qualifient les noms ou les pronoms auxquels ils se rapportent. Ils s'accordent en genre et en nombre avec les noms ou les pronoms qu'ils qualifient.

 

Exemples :

 

Singulier         Pluriel

Masculin         un cheval noir           des chevaux noirs

Féminin          une jument noire      des juments noires

 

Le pluriel des adjectifs

» Pour former le pluriel des adjectifs, on ajoute le plus souvent un s à la fin du mot.

Exemples :

- un grand garçon -> des grands garçons ;

- une voiture rapide -> des voitures rapides.

» Mais il existe de nombreux cas particuliers pour les adjectifs finissant par -s, -x, -eau ou -eu ou -al.

Les adjectifs en -al

Les adjectifs finissant par -al font leur pluriel en -aux.

Exemple : un appartement royal -> des appartements royaux.

 

Exceptions : bancal, fatal, final, natal, naval et banal prennent un -s au pluriel (bien que le pluriel banaux soit utilisé quand banal signifie "qui appartient au seigneur").

Exemple : un tabouret bancal -> des tabourets bancals

 

Remarque : Les adjectifs austral, boréal, glacial, idéal et pascal peuvent indifféremment faire leur pluriel en -als ou en -aux.

Exemple : un résultat idéal -> des résultats idéals ou des résultats idéaux.

 

Les adjectifs en -eau

Les adjectifs finissant par -eau prennent toujours un x au pluriel.

Exemple : un beau bateau -> des beaux bateaux.

 

Les adjectifs en -s ou -x

Les adjectifs se terminant par s ou x sont invariables en nombre.

Exemples :

  • un homme heureux -> des hommes heureux.

 

Les adjectifs en -eu

Les adjectifs finissant par -eu prennent un x au pluriel.

Exemples : un village hébreu -> des villages hébreux.

 

Exception : l'adjectif bleu prend un s au pluriel sauf s'il est suivi d'un autre adjectif (comme tout autre adjectif de couleur).

Exemples : des pantalons bleus -> des pantalons bleu clair.

 

 

L'accord de l'adjectif

L'adjectif qualificatif donne des informations sur le nom (une personne, une chose) auquel il est rattaché.

Il s'accorde en genre (féminin ou masculin) et en nombre (singulier ou pluriel) avec le nom qu'il qualifie.

Exemples : un appartement confortable / une vue charmante / des journées ensoleillées

 

L'accord de l'adjectif de couleur

» A. Lorsque l'adjectif est simple il s'accorde avec le nom qu'il qualifie.

Exemple : un pantalon vert -> des pantalons verts, des robes vertes

 

» B. Lorsque l'adjectif est un nom (marron, citron, turquoise, or, kaki, olive, marine...), il est invariable.

Exemples : une jupe marron -> des jupes marron

Exceptions : rose, fauve et mauve prennent un "s" au pluriel (des robes roses).

 

» C. Lorsque l'adjectif est composé, il est invariable.

Exemples : une robe jaune foncé -> des robes jaune foncé / un pantalon bleu clair -> des pantalons bleu clair

 

» D. Le sens que l'on souhaite donner à la phrase peut modifier l'orthographe des adjectifs qualificatifs.

Exemple : des chiens noir et blanc (chaque chien est noir et blanc) -> des chiens noirs et blancs (il y a à la fois des chiens noirs et des chiens blancs).

 

 

L'accord de l'adjectif employé comme adverbe

  1. L'adjectif vient préciser le sens d'un verbe, d'un adjectif ou d'un adverbe

 

1.1. Lorsqu'un adjectif vient préciser le sens d'un verbe, d'un adjectif ou d'un adverbe, on dit qu'il est employé à la manière d'un adverbe. En règle générale, l'adjectif demeure invariable.

Exemples :

- Les billets d'avion pour Tokyo coûtent cher.

- La nouvelle directrice a été fort agréable avec le personnel de l'entreprise.

- L'avocat parle trop bas pour se faire entendre dans le tribunal.

 

1.2. Selon le contexte, l'emploi de l'adjectif peut être ambigu; il peut être considéré comme un adverbe ou comme un adjectif attribut du sujet. Dans ce dernier cas, il s'accorde au sujet qu'il précise

Exemples :

- Les élèves se tiennent droit sur leurs chaises. -> droit est un adverbe qui précise le sens du verbe se tiennent -> invariable.

- Les élèves se tiennent droits sur leurs chaises. -> droit est un adjectif attribut du sujet élèves. -> s'accorde en genre et en nombre avec le sujet "élèves"

 

 

 

 

 

Attention !

Certains emplois de l'adjectif pour préciser le sens d'un verbe relèvent d'un niveau de langue familier. On peut les remplacer par des adverbes si l'on souhaite s'exprimer dans un style courant.

Exemples :

- Il a revendu son téléphone facile au prix d'achat. -> facilement

- De nombreux d'électeurs ont décidé de voter utile. -> utilement)

 

  1. L'adjectif vient préciser le sens de l'adjectif grand, large ou frais

L'adjectif employé comme un adverbe pour préciser le sens d'un autre adjectif peut s'accorder en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. C'est le cas des adjectifs grand, large et frais qui ont gardé la trace d'un usage ancien. Cependant, l'invariabilité de ces adjectifs pris adverbialement ne pourrait être considérée comme étant incorrecte, même si elle est très rare.

Exemples :

- L'agent de service a laissé les fenêtres grandes ouvertes. (ou, plus rarement : grand ouvertes)

- Les porte du bureau étaient larges ouvertes. (ou, plus rarement : large ouvertes)

- Les fraises du marché sont fraîches cueillies. (ou, plus rarement : frais cueillies)

 

 

L'accord de l'adjectif avec avoir l'air

  1. L'expression avoir l'air peut signifier " sembler, paraître, avoir l'air d'être ".

L'adjectif qui suit le nom air est alors attribut du sujet et s'accorde avec le sujet auquel il se rapporte.

Exemples :

- Ce patient a l'air inquiet au sujet de sa santé.

- Les nouvelles ont l'air rassurantes.

 

  1. L'expression avoir l'air peut signifier " avoir la mine, l'apparence, l'aspect, la physionomie, l'allure ".

Si l'on veut insister sur l'expression du visage ou une caractéristique de la personne, l'adjectif peut s'accorder avec le nom air. Néanmoins, l'accord avec le sujet demeure possible.

Exemples :

- La lauréate du concours a l'air heureux.

- Les bénévoles de l'association ont l'air volontaire.

 

Attention!

Il existe deux cas où l'adjectif s'accorde toujours avec le nom air :

-           lorsque le nom air est suivi d'un complément du nom ;

-           lorsque le nom air est apposé à un autre nom.

Exemples :

- Elle a l'air reposé des premiers jours de vacances.

- Les joueurs de l'équipe ont l'air détendu, mais le regard déterminé.

 

 

L'accord de l'adjectif avec des plus, des moins, des mieux

  1. L'adjectif introduit par les locutions adverbiales des plus, des moins et des mieux s'accorde toujours au pluriel et en genre avec le nom auquel il se rapporte.

L'usage du pluriel s'explique par le fait que ces locutions signifient " parmi les plus ", " parmi les moins " et " parmi les mieux ".

Exemples :

- Ce dîner était des plus succulents.

- Il nous a dressé un portrait des moins flatteurs.

- Elle occupe un poste des mieux payés.

 

  1. Lorsque l'adjectif se rapporte à un pronom neutre ou un verbe à l'infinitif, il reste invariable.

Exemples :

- Cela lui était des moins naturel.

- Mentir lui est des plus aisé.

 

L'accord du déterminant possessif

 

  1. Formation

Le déterminant possessif indique une relation d'appartenance ou de connaissance avec le possesseur.

Il s'accorde en personne avec le possesseur, et en genre et en nombre avec le nom qui désigne l'être ou l'objet possédé.

 

 

Le tableau suivant présente toutes les formes du déterminant possessif :

 

 

possesseur

1repersonne du singulier

2epersonne du singulier

3epersonne du singulier

1repersonne du pluriel

2epersonne du pluriel

3epersonne du pluriel

masculin singulier (ou féminin + voyelle ou h muet)

mon

ton

son

notre

votre

leur

féminin singulier + consonne

ma

ta

sa

notre

votre

leur

pluriel masculin et féminin

mes

tes

ses

nos

vos

leurs

 

Attention !

Il ne faut pas confondre leurs (déterminant possessif de la troisième personne du pluriel masculin et féminin) et leur (pronom personnel de de la troisième personne).

Exemples :

- Les parents attendent leurs enfants à la sortie de l'école. (= déterminant possessif)

- Je ne leur ai pas encore donné notre adresse. (= pronom personnel)

 

  1. Devant un nom féminin commençant par une voyelle ou un h muet

Les formes du féminin singulier ma, ta, sa sont remplacées par les formes du masculin singulier mon, ton, son devant un nom féminin commençant par une voyelle ou un h muet.

Exemples :

- Sophie est mon amie.

- Je n'ai rien compris à ton histoire.

 

  1. Emploi des formes du singulier notre, votre, leur

Les formes du singulier notre, votre, leur sont toujours employées dans les cas suivants :

3.1. Lorsque le nom qu'elles déterminent n'admet pas le pluriel.

Exemple :

Vous n'en faites qu'à votre tête !

 

3.2. Lorsqu'un seul être ou objet est possédé par un ensemble.

Exemple :

Les élèves apprécient leur nouveau professeur.

 

  1. Emploi des formes du pluriel nos, vos, leurs

Les formes du pluriel nos, vos, leurs sont toujours employées dans les cas suivants :

4.1. Lorsque le nom qu'elles déterminent n'admet pas le singulier.

Exemple :

Ils critiquent nos m½urs.

 

4.2. Lorsque chaque possesseur possède plusieurs êtres ou objets.

Exemple :

Les habitants ferment leurs volets à la tombée de la nuit.

 

4.3. Lorsqu'il existe une idée de réciprocité ou de comparaison.

Exemple :

Nous avons échangé nos cartes de visite.

 

  1. Lorsque chacun des possesseurs entretient une relation d'appartenance avec un seul être ou objet

Lorsque chacun des possesseurs entretient une relation d'appartenance avec un seul être ou objet, les formes du singulier (notre, votre, leur) ou du pluriel (nos, vos, leurs) sont employées en fonction du point de vue que l'on souhaite exprimer.

Exemples :

- Les ministres ne peuvent pas toujours exprimer leur opinion. (= pour insister sur l'idée générale, sur le type d'information)

- Les ministres ne peuvent pas toujours exprimer leurs opinions. (= pour insister sur l'idée de pluralité)

 

 

L'accord avec les pronoms personnels

  1. Les formes du pronom personnel
    Le pronom personnel remplace un nom ou un groupe nominal et sa forme varie en fonction de plusieurs critères :
    - la personneou chose qu'il évoque (en genre et en nombre) ; 
    - la fonctionqu'il exerce ; 
    - la place qu'il occupe dans la phrase.

Le tableau suivant présente toutes les formes du pronom personnel :

Forme

Fonction

1re personne du singulier

2e personne du singulier

3e personne du singulier

1repersonne du pluriel

2epersonne du pluriel

3epersonne du pluriel

conjointe

sujet

je

tu

il, elle, on

nous

vous

ils, elles

conjointe

C.O.D.

me

te

le, la, en

nous

vous

les

conjointe

C.O.I.

me

te

lui, en, y

nous

vous

leur, en, y

conjointe

C.C. de lieu

en, y

conjointe

réfléchi

me

te

se

nous

vous

se

disjointe

non réflchi

moi

toi

lui, elle

nous

vous

eux, elles

disjointe

réfléchi

moi

toi

soi

nous

vous

soi

Cas particuliers
Les formes du pronom personnel qui se terminent par une voyelle " je, me, le, te, la, se " s'élident devant un mot commençant par une voyelle, un h muet, et devant en et y.
Exemples :
- Il t'ennuie avec ses histoires.
- Je connais bien cette plage, j'y suis venu l'été dernier.

Attention !
Il ne faut pas confondre leur (pronom personnel de de la troisième personne) et leurs (déterminant possessif de la troisième personne du pluriel masculin et féminin).
Exemples :
- Nous leur avons prêté nos clés. (= pronom personnel)
- Les étudiants sont venus récupérer leurs diplômes. (= déterminant possessif)

  1. Accord du pronom personnel

2.1. Le pronom personnel s'accorde selon la personne ou chose qu'il évoque, en genre et en nombre, et peut désigner :
- le locuteur, c'est-à-dire la personne qui parle (= 1re personne)
- l'interlocuteur, c'est-à-dire la personne à qui l'on parle (= 2e personne)
- la personne ou la chose dont on parle (= 3e personne)

2.2. Le pronom personnel s'accorde selon la fonction qu'il exerce dans la phrase : 
- sujet ;
- complément d'objet direct (C.O.D.) ; 
- complément d'objet indirect (C.O.I.) ;
- complément circonstanciel (C.C.) de lieu.
Exemples :
Ils sont partis hier matin. (= sujet)
- Je te vois rire aux éclats. (= C.O.D.)
- Nous n'avons plus de tickets de métro, nous en achetons quelques-uns. (= C.O.D.)
- Nous lui avons demandé de venir le plus vite possible. (= C.O.I.)
- Elle n'arrive pas à oublier son divorce, elle y pense encore. (= C.O.I.)
- Elle a cherché son chat partout dans la maison, il n'y est pas. (= C.C. de lieu)

Attention !
Le pronom est dit réfléchi lorsqu'il est complément d'objet et représente la même personne ou chose que le sujet.
Exemples :
- Tu te regardes dans le miroir. (= C.O.D.)
- Il s'est acheté une voiture neuve. (= C.O.I.)

2.3. Le pronom personnel s'accorde selon la place qu'il occupe par rapport au verbe dans la phrase :
- les formes conjointes se trouvent à côté du verbe 
- les formes disjointes sont séparées du verbe
Exemples :
- Elle le verra plus tard ;
- C'est lui qui viendra te chercher.

2.4. Le pronom personnel, dans sa forme disjointe, peut également être composé avec l'adjectif indéfini même pour renforcer son expression.
Exemple :
C'est lui-même qui me l'a dit. 

 

 

Broj posjeta : 132